Petite présentation (par Cécile V.)

Petite présentation By Cécile V.

Ce blog, c'est celui d'une mordue de littérature. En effet, la lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.

Modestement, je souhaite juste démêler mes impressions, mes idées et mes suggestions qui me viennent lorsqu'entre mes mains, un livre s'achève, une dernière page se tourne, une histoire se finit et quand toute aventure de lecture prend fin. C’est alors que l’écriture rentre en jeu en tentant au maximum de trouver les mots justes, les tournures adéquates pour exprimer le fonds de mes pensées, de mes sentiments, de ce qui à mon sens aurait du être ou ne pas être. Bien évidemment, ce n’est qu’un humble avis qui ne se veut pas universel, ni juste, mais raisonné et pourquoi pas, vous apporter quelques bons conseils et pistes de futures nouvelles lectures.

Vous l'aurez sans doute compris, la lecture est un monde tellement à part, tellement supérieur que s’exercer à la critique n’est qu’une façon détournée de prolonger un instant cet événement hors du temps pour en jouir.

Verba volant. Scripta manent.

Nombre total de pages vues

mercredi 8 mai 2013

Ma Chronique sur le roman "Journal d'une histoire d'amour" d'Anne-Claire Chillan


Journal d'une histoire d'amour - Anne-Claire Chillan



Quatrième de couverture



"Quand je les ai rencontrés, je ne connaissais rien encore. Ni de la vie, ni des expériences, ni de ce que l'un et l'autre étaient capables de m'apporter. 
J'ignorais qu'il me restait tout à apprendre, tout à connaitre. Et j'étais loin de me douter, que rien dans mes aventures, ne me plairait jamais plus, que l'intense bonheur d'avoir tout vécu à leurs côtés.
Je n'imaginais pas qu'il me fut possible de tout ressentir, si vite, si fort, si intensément. Et je supposais encore moins que se trouverait bientôt sur ma route, la seule expérience, capable de me changer davantage.
C'est en me cherchant moi-même, que je l'ai trouvé. Peu à peu, il a fait s'envoler, les saveurs, les promesses, les paroles et les mots.
Il m'a fait oublier ce que je voulais être. Répétant, sans cesse, que j'étais mieux, encore. Il m'a présenté son monde. 
Il a voulu à me comprendre. Il m'a protégée, m'a dévoilée. Et sans que je ne sache comment... J'ai commencé à l'aimer."



Mon avis 



Soit je reste définitivement de caractère trop émotif, soit le roman est formidablement bien mené et les émotions qu'a voulu transmettre l'auteure dans celui-ci sont bel et bien présentes. A plusieurs reprises, m'imprégnant des textes et des dialogues entre les nombreux personnages, ma gorge se noua, et je me suis sentie comme captée et projetée dans l'univers et dans l'histoire de Rosaline et Michael. 

Si vous souhaitez vous plonger dans une magnifique histoire d'amour, alors en effet, ce roman est véritablement fait pour vous. 

A la seule lecture du titre, "Journal d'une histoire d'amour", on aurait tendance à penser que l'histoire va nous précipiter dans la lecture d'une sorte de journal intime, toutefois il n'en est rien, il s'agit bel et bien d'un roman du début à la fin. 

Dès les premières lignes, nous comprenons rapidement que, Rosaline, personnage principal de ce roman, adolescente et plutôt bonne élève, n'en reste pas moins casanière et mal dans sa peau. Se détournant de ses anciennes amitiés, elle va faire la connaissance d'Olivia, Alex, Lucas,... ses principaux amis, qui vont prendre une part importante dans la vie de la jeune femme. L'influence de ses nouvelles fréquentations va l'emmener et l'attirer vers des terrains glissants comme la drogue, l'alcool, l'inconscience et les rapports conflictuels entre ados et parents . Bien sûr, à côté de cela, elle va faire la rencontre du beau et richissime héritier, Michael Gray, son ange gardien et son grand amour. 

Cette histoire repose essentiellement sur les rapports humains, l'amitié et surtout l'amour entre deux personnages forts, Rosaline et Michael. Parfois, leur histoire est presque même déroutante. On aurait tendance à croire que de nos jours, il puisse être fortement difficile de concevoir un amour aussi intense et fusionnel entre deux adolescents (beaucoup plus proche de la post-adolescence que de l'adolescence d'ailleurs). Toutefois, la maturité de Rosaline et de Michael, aussi surprenante soit-elle, donne encore plus d'intensité à ce roman. On y perçoit une force de caractère énorme dans les personnages et le travail de l'auteure est magnifique à ce niveau là. 

On peut également souligner une chose importante dans ce roman, au-delà des sentiments. Il nous donne une "belle" petite leçon de moral sur les dangers de la drogue et de l'alcool. On apprécie beaucoup la prise de conscience réfléchie de la plupart des personnages suite à leurs erreurs et à l'expérience tragique qu'ils vont vivre ensemble. 

Ce qui est également et agréablement bien pensé de la part de l'auteure, c'est qu'à la différence de certains autres romans où le narrateur est bien souvent, le personnage principal, comme Rosaline ici, c'est qu'Anne-Claire Chillan a su donner la parole au second personnage principal, Michael. Même si cette narration est beaucoup moins présente que celle de Rosaline, durant plusieurs pages, nous avons la possibilité de nous projeter au travers des yeux de Michael et de percevoir à travers lui, l'amour inconditionnel qu'il porte pour Rosaline et tous les sentiments qui le submergent. 

Le personnage de Lucas est également, tout particulièrement attachant. Si au début de l'histoire il nous paraît être le personnage le plus lourd, il est finalement celui qui va nous surprendre le plus dans l'histoire.

Malgré, le côté un peu "caïd" des amis de Rosaline, on aurait presque tendance à croire que les quelques groupes de "rebelles" de nos années lycées n'étaient peut être pas que "ces durs à cuire" que nous redoutions tant parfois, mais qu'au contraire, il savaient aussi être des gens tendres, sociables et intelligents. Ce n'est qu'une petite parenthèse personnelle et une vision plutôt optimiste de ce que j'aurai aimé croire à l'époque. Toutefois, le lecture de ce roman m'aura un peu réconcilié avec mes aprioris de ce point de vue là. 

Avant de passer au seul petit point négatif du roman, je voulais juste rajouter une petite chose qui a retenu à un moment donné mon attention. A la lecture du chapitre 10, lors de la scène du restaurant en tête-à-tête entre Michael et Rosaline, j'ai cru que l'inspiration de l'auteure venait de quelque chose que je connaissais déjà, mais transposé au monde de l'adolescence. Toutefois, il n'en fut rien. L'histoire que l'auteure a tenu à nous faire découvrir est bel et bien unique. J'ai été agréablement surprise de la tournure et de la suite que l'auteure a donné à son roman et de voir que mes "appréhensions" n'étaient absolument pas fondées. Je me suis réjouie de voir avec quelle capacité l'auteure avait réussi à faire naître en moi autant de réflexion. 

Sinon, le seul petit côté un peu regrettable et négatif, ce sont les quelques coquilles, à certains endroits du roman, comme les mots manquants ou au contraire les mots en trop qui nous obligent parfois à reformuler nous même la phrase. Je pense malgré tout que ces petites erreurs ne seront plus présentes, si une éventuelle version papier voit le jour. En attendant, ce ne sont pas ces petites maladresses qui auront pour moi entaché la qualité de ce roman. J'ai passé d'agréables moments de lecture. La version PDF ne m'a d'ailleurs absolument pas dérangé tant l'histoire m'a captivé. Le style de l'auteure est très agréable et le vocabulaire est riche. Je garderai un très bon souvenir de ce roman. 

Enfin et pour terminer, je remercie énormément Anne-Claire Chillan, pour m'avoir donné l'opportunité de lire son roman et dans le même temps de m'avoir fait confiance. J'ai pu découvrir une toute nouvelle auteure qui a toutes les qualités de séduire de nombreux autres lecteurs et lectrices. Je souligne aussi toute son amabilité et sa gentillesse et espère pouvoir lire un jour prochain, un autre de ses romans. Encore merci.

Vous pourrez retrouver ma chronique sur Babelio, Booknode et Livraddict :
http://www.babelio.com/livres/Chillan-Journal-dune-histoire-damour/480334#critiques
http://booknode.com/journal_d_une_histoire_d_amour_0812353

Petite dédicace de la part de l'auteur :



Quelques extraits :

- Extrait d'une des lettres qui étaient destinées à Rosaline :

<< Rose,
Voilà un mois maintenant, que je me suis abandonné… en t’abandonnant. T’écrire aujourd’hui, plutôt que te parler, m’est tellement douloureux, que j’ignore même si je pourrai arriver au bout de ce papier. >>


---



<< J’ai eu peur à la seconde où je l’ai connue. J’ai eu peur du mal que je pourrais lui faire, j’ai eu peur de ne pas savoir la protéger, peur d’échouer avec elle. Et une seule erreur de ma part, m’aura fait remplir tous les tableaux en un seul coup. Pourtant, je sais que ma vie n’aurait pas eu la même saveur, si elle n’avait pas existé. Et je pense que ce n’est que justice, que je craigne à chaque seconde, que quelque chose la sépare de moi. J’ai conscience de la valeur qu’elle a. Je sais aussi que je ne serais pas celui que je suis, sans elle.>>