Petite présentation (par Cécile V.)

Petite présentation By Cécile V.

Ce blog, c'est celui d'une mordue de littérature. En effet, la lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.

Modestement, je souhaite juste démêler mes impressions, mes idées et mes suggestions qui me viennent lorsqu'entre mes mains, un livre s'achève, une dernière page se tourne, une histoire se finit et quand toute aventure de lecture prend fin. C’est alors que l’écriture rentre en jeu en tentant au maximum de trouver les mots justes, les tournures adéquates pour exprimer le fonds de mes pensées, de mes sentiments, de ce qui à mon sens aurait du être ou ne pas être. Bien évidemment, ce n’est qu’un humble avis qui ne se veut pas universel, ni juste, mais raisonné et pourquoi pas, vous apporter quelques bons conseils et pistes de futures nouvelles lectures.

Vous l'aurez sans doute compris, la lecture est un monde tellement à part, tellement supérieur que s’exercer à la critique n’est qu’une façon détournée de prolonger un instant cet événement hors du temps pour en jouir.

Verba volant. Scripta manent.

Nombre total de pages vues

jeudi 24 décembre 2015

Amelia de Kimberly McCreight aux Editions Le Cherche Midi (opération #MRL15 #PriceMinister)



Amelia
Kimberly McCreight

Éditeur : Le Cherche midi 

Parution : 27 août 2015

526 pages



Opération des Matchs de la rentrée littéraire 2015 avec  Rakuten Group Priceminister #MRL15 #PriceMinister

Quatrième de couverture

À New York, Kate élève seule sa fille de 15 ans, Amelia. En dépit d'un rythme professionnel soutenu, elle parvient à être à l'écoute de cette adolescente intelligente et responsable, ouverte et bien dans sa peau. Très proches, elles n'ont pas de secrets l'une pour l'autre. C'est en tout cas ce que croit Kate, jusqu'à ce matin d'octobre où elle reçoit un appel de l'école. On lui demande de venir de toute urgence. Lorsqu'elle arrive, Kate se retrouve face à une cohorte d'ambulances et de voitures de police. Elle ne reverra plus jamais sa fille. Amelia a sauté du toit de l'établissement. Désespoir et incompréhension. Pourquoi une jeune fille en apparence si épanouie a-t-elle décidé de mettre fin à ses jours ? Rongée par le chagrin et la culpabilité, Kate tente d'accepter l'inacceptable... Mais un jour, elle reçoit un SMS anonyme qui remet tout en question : " Amelia n'a pas sauté. " Obsédée par cette révélation, Kate s'immisce alors dans la vie privée de sa fille et réalise bientôt qu'elle ne la connaissait pas si bien qu'elle le pensait. À travers les SMS, les mails d'Amelia, les réseaux sociaux, elle va tenter de reconstruire la vie de son enfant afin de comprendre qui elle était vraiment et ce qui l'a poussée à monter sur le toit ce jour-là. La réalité qui l'attend sera beaucoup plus sombre que tout ce qu'elle avait pu imaginer. 

Une vision singulière du malaise de l'adolescence. Des personnages inoubliables. Un sens du suspense unique. Une critique dithyrambique. Ce premier roman de Kimberly McCreight est un chef-d'oeuvre. Nicole Kidman en a acquis les droits d'adaptation cinématographique pour un film produit par HBO.


J'ai reçu Amelia dans le cadre de l'opération des Matchs de la rentrée littéraire 2015 avec  Rakuten Group Priceminister. Je remercie toute l'équipe qui se cache derrière cette belle opération pour laquelle je participe pour la seconde fois avec un immense plaisir. Et je remercie également et tout particulièrement les Editions Le Cherche Midi.

Dans Amélia, l'auteur Kimberly McCreight nous embarque dans les profondeurs ignobles du monde des adolescents où hostilités, haines et violences fusionnent.
Amélia, jeune fille sérieuse et plutôt solitaire, vit seule avec sa mère, Kate. Son père, Amélia ne l'a jamais connu. La seule personne que la jeune fille fréquente régulièrement c'est Sylvia, sa meilleure amie au lycée.

Kate, avocate émérite en poste dans un important cabinet juridique reçoit un jour un appel du lycée de Grace Hall, l'un des établissements privés les plus huppés de Brooklyn où étudie sa fille. A son plus grand étonnement, on lui demande de venir récupérer Amélia au motif qu'elle a été sanctionnée par trois jours d'exclusion pour avoir apparemment tricher à un devoir. Mais à son arrivée devant les grilles du lycée, Kate ne reverra plus jamais sa fille vivante, on lui apprends qu'elle s'est suicidée en se jetant du haut des toits du Grace Hall. Mais alors que le chagrin de la perte de sa fille est toujours aussi intense, les obsèques passées, Kate reçoit un étrange et mystérieux texto anonyme : "Amélia n'a pas sauté". Qui est à l'origine de ce message?

Kimberly McCreight nous présente un roman formidablement opérant et percutant en nous conduisant dans le monde inhospitalier des adolescents, de leurs  codes, de leurs diktats où honneur, popularité et réputation sont primordiaux.

L'auteur alterne avec brio son récit entre les deux principaux personnages. De ce fait, Kimberley McCreight nous plonge, soit dans l'esprit d'Amélia, soit dans celui de Kate et donne ainsi une dimension accessible et transparente à son roman et surtout une implication totale de la part du lecteur qui se sent submerger par les émotions éprouvées par l'une ou l'autre de ces deux héroïnes. On note également l'originalité dans cette alternance narrative avec d'un côté la progression de l'enquête que va mener Kate suite au décès obscur de sa fille, et de l'autre, les jours ayant précédés la mort d'Amélia où on apprends à la connaitre par le biais de ses nombreux échanges SMS avec des amis ou encore au travers du fameux réseaux social Facebook. 
Ce style propre à l'auteur donne une dimension originale au récit et elle parvient à tamiser et à traduire avec une certaine objectivité le mal-être d'une société hypermoderne et addictogène en permanence connectée.

Un roman qui vous ne laissera pas en paix tant que la dernière page ne sera pas définitivement tournée. Un très bon livre saisissant que je recommande tout particulièrement à la jeune génération actuelle.

Note : 18/20

#MRL15 #PriceMinister