Petite présentation (par Cécile V.)


Ce blog, c'est celui d'une mordue de littérature. En effet, la lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.

Modestement, je souhaite juste démêler mes impressions, mes idées et mes suggestions qui me viennent lorsqu'entre mes mains, un livre s'achève, une dernière page se tourne, une histoire se finit et quand toute aventure de lecture prend fin. C’est alors que l’écriture rentre en jeu en tentant au maximum de trouver les mots justes, les tournures adéquates pour exprimer le fonds de mes pensées, de mes sentiments, de ce qui à mon sens aurait du être ou ne pas être. Bien évidemment, ce n’est qu’un humble avis qui ne se veut pas universel, ni juste, mais raisonné et pourquoi pas, vous apporter quelques bons conseils et pistes de futures nouvelles lectures.

Vous l'aurez sans doute compris, la lecture est un monde tellement à part, tellement supérieur que s’exercer à la critique n’est qu’une façon détournée de prolonger un instant cet événement hors du temps pour en jouir.

Cécile

Verba volant. Scripta manent.


Nombre total de pages vues

samedi 22 octobre 2016

Demain les chats - Bernard Werber - Editions Albin Michel





Demain les chats

Bernard Werber

Edition Albin Michel

320 pages












Synopsis

Pythagore, chat de laboratoire appareillé pour se connecter avec les ordinateurs enseigne à Bastet, jeune chatte Montmartroise, à communiquer avec les humains pour tenter de leur faire prendre conscience de la violence de leur société.

Avis

Avec une si belle couverture de roman, on ne peut que fraterniser avec nos amis les chats, même pour les plus récalcitrants. Cependant, je n'ai pas été aussi fascinée par cette lecture que je l'aurai espéré.
Les premiers chapitres de ce roman sont plutôt sympathiques. Avec sa principale héroïne, Bastet, qui n'est autre qu'une chatte vivant dans un appartement parisien avec sa maîtresse, l'auteur Bernard Werber, tente de nous donner une vision atypique de notre société telle que perçue par nos braves petits félins, et tente, par la même occasion de s'amuser tout en divertissant son lectorat en abordant des thèmes qu'il affectionne tout particulièrement.

Nous apprenons à connaître Bastet dont l'ambition principale, pour cette chatte légèrement acariâtre, est de communiquer avec nous, êtres humains. Et bien évidemment, pour l'aider dans sa volonté, elle va faire la connaissance de Pythagore, un chat voisin, intelligent, un brin prétentieux mais brillant qui connaît déjà tout sur l'espèce humaine.

Si le style de l'auteur est très engageant et facile à lire, en retour l'histoire est en elle-même davantage contée dans le seul but de nous représenter les difficultés que traverse notre société actuelle à travers les yeux des chats, animaux considérés comme supérieurs à nous, égoïstes, indépendants, intelligents et extralucides.

Quand on pense que les chats ont conscience du danger que peut représenter l'espèce humaine ! L'auteur aborde en effet régulièrement le thème principal de notre actualité avec l'ubiquité du terrorisme. 
Le contexte et l'ambiance de fond sont les points positifs de ce roman, mais en ce qui concerne le reste, c'est parfois un peu du grand n'importe quoi. Même s'il s'agit d'un roman un peu fantasque, certaines situations sont difficilement atteignables et envisageables, même si demain on peut envisager des chats connectés à Internet. Après tout, le monde de demain sera peut être complètement différent de celui que nous vivons aujourd'hui, alors, pourquoi pas ? 
Les chats ont tout de même raison sur un point essentiel, l'espèce humaine progresse et travaille à sa propre extinction. Ce constat est malheureux mais il est effroyablement réel.

Un grand merci aux Editions Albin Michel pour la découverte de ce nouveau roman de Bernard Werber.

Note : 7/10