Petite présentation (par Cécile V.)

Petite présentation By Cécile V.

Ce blog, c'est celui d'une mordue de littérature. En effet, la lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.

Modestement, je souhaite juste démêler mes impressions, mes idées et mes suggestions qui me viennent lorsqu'entre mes mains, un livre s'achève, une dernière page se tourne, une histoire se finit et quand toute aventure de lecture prend fin. C’est alors que l’écriture rentre en jeu en tentant au maximum de trouver les mots justes, les tournures adéquates pour exprimer le fonds de mes pensées, de mes sentiments, de ce qui à mon sens aurait du être ou ne pas être. Bien évidemment, ce n’est qu’un humble avis qui ne se veut pas universel, ni juste, mais raisonné et pourquoi pas, vous apporter quelques bons conseils et pistes de futures nouvelles lectures.

Vous l'aurez sans doute compris, la lecture est un monde tellement à part, tellement supérieur que s’exercer à la critique n’est qu’une façon détournée de prolonger un instant cet événement hors du temps pour en jouir.

Verba volant. Scripta manent.

Nombre total de pages vues

Lectures année 2011 et précédentes

Des fleurs sur la neige (Tome 1)
Elisa T.
Editeur : JC Lattès
Nombre de pages : 370


Quatrième de couverture 

Ce drame d'un enfant maltraité, battu, martyrisé ainsi que violé. Il raconte avec la lucidité et la mémoire étonnante d'Élisa, les détails multiples et les angoisses invraisemblables de ce cauchemar qui aura duré longtemps. Un calvaire interminable à avoir eu peur de celle qui l'avait mise au monde.


Un Noeud sur le coeur (Tome 2)
Elisa T.
Editeur : JC Lattès
Nombre de pages : 312



Quatrième de couverture

Après seize ans passés dans un climat familial de violence et d'abus de toutes sortes, il relève presque du miracle qu'Élisa T. n'ait pas sombré dans la folie, la délinquance et même la mort. Au contraire, très lucide et délivrée du milieu qui l'avait séquestrée, elle nous raconte avec simplicité et franchise la seconde période de son existence mouvementée, c'est-à-dire celle de seize à trente-deux ans. Cette jeune martyre contemporaine, née au Québec en 1957 et dont le corps porte plus de cent cicatrices, continuera de vouloir décrocher la lune en échange d'un tout petit peu d'amour, sentiment qui lui a fait tant défaut dans son enfance.


La Mal-aimée (Tome 3)
Elisa T.
Editeur : JC Lattès
Nombre de pages : 320


Quatrième de couverture

Faute de pouvoir tout effacer, les enfants violentés, une fois adultes, peuvent-ils aspirer normalement à être heureux? Leur carte du ciel est-elle à ce point immuable?
Après Des fleurs sur la neige et Un nœud dans le cœur, Élisa va plus loin. Elle nous demande de la suivre dans sa vie d'adulte pour mieux nous faire voir jusqu'où une enfance malheureuse peut être dommageable psychologiquement pour la victime.

Mon avis sur ces 3 livres :

Émouvant... le mot est faible pour décrire tout ce que l'on ressent à la lecture de ce récit de vie.
Ces 3 livres retracent la vie atroce d'une jeune fille maltraitée et abusée durant toute son enfance et ce jusqu'à son adolescence.
Le témoignage incroyable de cette femme qui parle à coeur ouvert, sans pathos, sans verbiage, m'a saisie jusqu'au fond du coeur.
Il est presque impossible de donner une critique ou un avis sur ce livre et d'en ajouter un commentaire à la hauteur du récit, difficile de décrire les ressentis ainsi que tous les bouleversements éprouvés à sa lecture. On ne lit pas ces 3 livres, on les vit, ils nous portent, nous transportent. On les prend, on les pose, puis ils s'imposent de nouveau à nous, il faut les reprendre, puis les relire...



L'envol de Sarah
Agnès Favre
Editeur : Max Milo
Nombre de pages : 217



Quatrième de couverture

En France, aujourd'hui, une adolescente sur huit fait une tentative de suicide. Chaque jour en moyenne, deux jeunes de 15 à 24 ans réussissent à mettre fin à leur vie. "J' ai l'impression que je n'y arriverai jamais, et puis mon avenir me fait si peur. Je suis désolée, je n'arrive pas à dire les choses telles que je voudrais le dire, alors j'arrête." Extrait d'une lettre de Sarah à ses parents. Sarah naît en 1980. C'est une enfant joyeuse, studieuse jusqu'au jour où ses parents déménagent dans une autre région. En quelques mois, elle perd le goût de la vie et va s'enfoncer dans la dépression. Est-elle prisonnière d'un secret inavouable ? Son frère, son père, comme sa mère, tentent de l'aider par tous les moyens et Sarah est suivie par les meilleurs spécialistes. Mais les tentatives de suicide se répètent, ponctuées de longues lettres déchirantes. Plus personne ne pourra contrecarrer le désir d'envol de Sarah. A seize ans, elle finit par sauter du pont d'Aquitaine. Etape par étape et pendant les dix ans qui ont suivi, sa mère a tenté de comprendre. Elle témoigne aujourd'hui : un livre fort et éclairant sur le mal-être des jeunes.


Nicolas Hulot
Editeur : Calmann Lévy
Nombre de pages : 239



Quatrième de couverture

Les jours du monde tel que nous le connaissons sont comptés. Comme les passagers du Titanic, nous fonçons dans la nuit noire en dansant et en riant, avec l'égoïsme et l'arrogance de ceux qui sont convaincus d'être "maîtres d'eux-mêmes comme de l'univers".
Et pourtant, les signes annonciateurs du naufrage s'accumulent : dérèglements climatiques en série, pollution omniprésente, extinction exponentielle d'espèces animales et végétales, pillage anarchique des ressources, multiplication des crises sanitaires. Nous nous comportons comme si nous étions seuls au monde et la dernière génération d'hommes à occuper cette Terre : après nous, le déluge...
Nicolas Hulot a parcourut notre planète sous toutes les latitudes. Nul ne le sait mieux que lui : c'est un espace exigu, aux équilibres précaires. Ce livre est un ultime cri d'alerte qu'il lance plutôt que de céder au désespoir : si nous tous, riches comme pauvres, ne modifions pas immédiatement notre comportement pour faire "mieux avec moins" et mettre l'écologie au centre de nos décisions individuelles et collectives, nous sombrerons inéluctablement.



Dans l'enfer des tournantes  
Samira Bellil
Editeur :Dénoël
Nombre de pages : 307


Quatrième de couverture

"Pour sortir de mon malheur, il m'a fallu des années d'effort et beaucoup de souffrance". À 29 ans, Samira Bellil reconsidère son passé et se raconte tout entière dans ce récit autobiographique fort et émouvant. Dans l'enfer des tournantes est, comme le dit Samira, "la triste histoire d'une minette de banlieue". À 13 ans, Samira a été violée et battue à plusieurs reprises dans une cité de la banlieue parisienne. Sous le joug d'un caïd local, elle a eu peur, des années durant, de témoigner. Peur des conséquences, peur de la répression, peur du qu'en-dira-t-on. Sans fausse pudeur et sans rien cacher de ce qu'elle a subi et qu'elle nomme "la loi des cités", Samira Bellil confesse le souvenir des violences qu'elle a subies et la perte progressive des repères que cela a entraîné dans son comportement. De la "fille fleur bleue" qu'elle était, elle a été vite considérée comme une "fille facile", puis une "fille à cave". Vite marginalisée, Samira raconte comment elle a été rejetée par sa famille et même par certaines de ses amies. Placée en centre, elle est devenue fugueuse et très vite a tourné autour de la petite délinquance, livrée à la rue et à ses tentations. Ce témoignage très cru et très brut dans sa forme résonne de vibrants accents sincères. Il dénonce vigoureusement la violence des milieux machistes chez certains jeunes garçons de banlieue. Il témoigne aussi et surtout de la rage de cette femme pour renaître au monde après tant d'humiliations et d'oubli de soi. "Grâce au livre, je pense avoir retrouvé une forme de dignité", affirme l'auteur. Cette confession, aussi douloureuse soit-elle, en valait donc la peine puisqu'elle nous livre au final une vraie leçon de courage.



Ni putes Ni soumises 
Fadela Amara
Editeur : La découverte
Nombre de pages : 172


Quatrième de couverture

« Ni putes, ni soumises ». C’est avec ce slogan volontairement provocateur qu’une poignée de filles de banlieues lancent au printemps 2002 un manifeste contre le machisme et les violences masculines. Après le meurtre de Sohane, brûlée vive à Vitry-sur-Seine, le mouvement s’amplifie et débouche en février 2003 sur une « Marche des femmes contre les ghettos et pour l’égalité ». Fadela Amara est l’une des instigatrices et la figure emblématique de cette marche. Ce livre correspond à son désir de briser l’omerta et de poursuivre les débats engagés alors. Elle délivre ici un message de colère, de lutte et d’espoir. Celui de voir les filles des cités gagner leur liberté, dans un rapport pacifié avec l’autre sexe.


World Trade Center 47ème étage 
Bruno Dellinger
Editeur : Robert Laffon
Nombre de pages : 168



Quatrième de couverture

Bruno Dellinger est un Français rescapé des attentats qui ont détruit le World Trade Center. Maintes fois interviewé par la presse française, il rassemble aujourd'hui, un an après les évènements, les souvenirs précis de cette tragédie. Récit poignant, émouvant plus qu'émotif, Bruno Dellinger, chef d'une petite entreprise de consulting et de développement artistique, revit cette journée du 11 septembre et toute l'année qui a suivi. Il raconte avec des mots simples et percutants la ruche du World Trade Center au travail, "la Babylone humaine", point névralgique de l'économie mondiale. Il est 8 heures du matin. Deux heures plus tard, tout cela ne sera plus que cendres et poussières, vision apocalyptique, enfer. Après ce choc traumatique, il faut tenter de retrouver un équilibre et une harmonie. La solidarité des gens de New York a aidé Bruno à réapprendre à vivre. Ce récit vaut comme document de première main sur les évènements. Il vaut aussi pour la vision que ce Français immigré aux États-Unis nous donne de son pays d'adoption. L'auteur revient assez longuement sur l'esprit de déni que peuvent ressentir les Américains lorsqu'ils sont jugés par certains Européens. Il veut nous convaincre que les valeurs américaines sont les seules qui sachent concilier humanisme et modernité. Lui, en tout cas, en est persuadé. --Denis Gombert


Lettres à l'absente -
Patrick Poivre d'Arvor
Editeur : Le livre de poche
Nombre de pages : 123


Quatrième de couverture

"Comme des milliers d'adolescentes en France, Solenn, seize ans, est atteinte d'anorexie mentale : une maladie d'origine psychologique qui conduit à refuser toute alimentation, au point de mettre sa vie en péril.


Solenn est "l'absente" de cette bouleversante lettre ouverte, dans laquelle Patrick Poivre d'Arvor, en marge de la vie trépidante d'un journaliste vedette de la télévision, s'interroge inlassablement sur les causes de cette tragédie, sur l'aide aussi qu'il peut apporter à son enfant.

Et dévoile la souffrance d'un père par-delà son aura d'homme public."





Le Pavillon des enfants fous -

Valérie Valère
Editeur : Le livre de poche
Nombre de pages : 222





Quatrième de couverture

A treize ans, Valérie Valère a été internée au pavillon des enfants fous d'un grand hôpital parisien. A quinze ans, elle écrit le récit de ce séjour. Son livre n'est pas seulement une vision du monde hospitalier, des traitements pour les malades mentaux, le cri pathétique d'une adolescente de treize ans qui, un jour, a refusé toute nourriture : elle prend conscience des raisons profondes qui l'ont amenée au comportement suicidaire qu'est l'anorexie. Et son récit est avant tout l'histoire d'une guérison. tout l'histoire d'une guérison.



J'ai été volée à mes parents -
Céline Giraud
Editeur : J'ai Lu
Nombre de pages : 251




Quatrième de couverture

Céline Giraud, Française d'origine péruvienne, a été adoptée par des parents français à l'âge de 16 jours.
Jusqu'à 24 ans, elle a cru que ses parents biologiques l'avaient abandonnée, faute de moyens pour l'élever.
Mais en retrouvant sa famille d'origine au Pérou en 2004, elle découvre aussi un terrible secret: tout comme 25 autres enfants péruviens, adoptés en France, en Suisse et en Hollande au début des années 80.
Céline Giraud a fondé l’association La Voix des Adoptés en 2005 avec l'aide d'une amie aussi adoptée.
En plus de l’activité de l’association, Céline Giraud a écrit un livre intitulé "J’ai été volée à mes parents" (Flammarion, 2007).




Face à l'anorexie 
Virginie Megglé
Editeur : Eyrolles
Nombre de pages : 262


Quatrième de couverture

Les mots de la faim.
« On ne la reconnaît plus. On ne comprend pas comment "c’est arrivé". On n’a rien vu venir. Pourtant le mal est là, qui crie à travers un corps qui s’efface. » L’anorexie inquiète et déstabilise un entourage réduit à l’impuissance. Quel est ce mal qui pousse à se détruire ? Comment ne pas désespérer ?
Avec pudeur et délicatesse, ce livre éclaire les souffrances qu’impliquent l’anorexie pour celle ou celui qui la vit au quotidien, mais aussi pour l’entourage qui la subit. Il nous invite à dépasser nos peurs pour entendre ce que l’anorexie, telle un langage, cherche à nous dire. Les nombreux témoignages recueillis par l’auteur portent un message d’espoir : patience, amour et prise de conscience des rôles de chacun dans la famille peuvent briser le cercle de la souffrance. Ainsi, à travers l’épreuve et grâce à elle, les relations familiales se réajusteront, plus sainement, plus équitablement.


Ce matin j'ai décidé d'arrêter de manger
Justine
Editeur : Pocket
Nombre de pages : 149


Quatrième de couverture

" Je tiens depuis deux mois. J'ai déjà perdu presque dix kilos. Il faut que tout ce que j'avale dans la journée tienne dans un bol. On peut y mettre une tranche de jambon, trois haricots verts et un yaourt. Si le contenu dépasse le bol, c'est une catastrophe. Et je ne sais plus où j'en suis. " Justine raconte comment, à 14 ans, elle a commencé un régime " pour être belle " et a été prise dans une spirale infernale qui lui a fait perdre 36 kilos. Hospitalisée, à bout de forces, Justine est nourrie à l'aide d'une sonde pendant des mois, mais elle rechute, plusieurs fois. La boulimie prend le relais de l'anorexie. Épuisée physiquement et fragilisée psychologiquement, elle doit interrompre sa scolarité. Aujourd'hui, à 17 ans, Justine a retrouvé l'espoir et l'équilibre. Elle témoigne pour que cesse l'horrible dictature de la minceur et lance un cri d'alarme contre ceux qui érigent l'anorexie en valeur morale. C'est une jeune fille courageuse qui combat désormais pour la vie des autres adolescents.


Jamais sans mes soeurs
Kristina Jones
Juliana Buhring
Celeste Jones
Editeur : K&B
Nombre de pages : 371





Quatrième de couverture

Celeste, Kristina et leur demi-sœur Juliana ont toutes les trois été élevées et ont grandi dans la terrible secte des Enfants de Dieu. Celeste et Juliana n'ont pu échapper à la secte que très récemment. Séparées dès leur plus jeune âge, les Sœurs témoignent ici à trois voix de leur expérience au cœur de cette organisation internationale qui, sous couvert de la " Loi d'amour ", prêchait la pédophilie et la violence. Victimes dès l'âge de 3 ans de tortures physiques et mentales, forcées à la mendicité et à la prostitution, violées par les membres de la secte, conduites de pays en pays sous de fausses identités, elles livrent ici le témoignage bouleversant de leur jeunesse sacrifiée et de leur difficile combat pour la reconstruction.


J'ai toujours dit qu'il recommencerait
Morgane Vallée
Editeur : OH Editions
Nombre de pages : 224


Quatrième de couverture

Quand elle a parlé de son viol, on l’a vite oubliée. Maintenant qu’une femme est morte, elle doit être entendue.
« Je m’appelle Morgane Vallée, j’ai 22 ans. Je ne suis pas juge, je ne suis pas ministre, je n’ai aucun pouvoir. Sauf celui de parler. De parler du meurtre de cette femme, tristement connue comme la « joggeuse de Fontainebleau », assassinée en septembre dernier dans les bois de Milly-la-Forêt. Je suis la seule qui puisse raconter ce qui, sans doute, s’est passé ce jour-là car, quand j’avais 13 ans, j’ai été enlevée et violée, au même endroit, par le même monstre, selon les propres aveux de mon bourreau. En mémoire de cette femme qui s’est tue à jamais, pour toutes les filles et femmes violées qui n’osent pas, pour toutes les massacrées discrètes qui ont honte, qui ont peur, comptez sur moi pour l’ouvrir.
L’injustice ne reculera que si on la dénonce.
J’y crois. »
L’année où Morgane a été violée, 50 000 femmes ont subi le même drame, qui a détruit leur vie, piétiné leur avenir. On le sait, certains des massacreurs recommencent. Pour lutter contre cette injustice, pour empêcher les criminels de nuire à nouveau, Morgane Vallée a le courage de témoigner. Elle raconte l’enfer qu’elle a vécu et son combat pour que les victimes soient entendues, pour que la justice soit plus efficace. Aujourd’hui, à force de volonté, elle a trouvé un équilibre et vit comme une jeune fille de son âge.
Un témoignage poignant et nécessaire.



Tout est sous contrôle
Hugh Laurie
Editeur : Sonatine
Nombre de pages : 400


Quatrième de couverture

On peut avoir un caractère de chien, un sens de la repartie assassine, un humour ravageur mais rester, même malgré soi, un mec bien. Hugh Laurie, formidable interprète du Dr House, a largement su le prouver au petit écran. Il récidive avec ce thriller haletant dont le héros, Thomas Lang, est un ancien militaire d’élite qui, hormis sa Kawasaki ZZR1100, n’a pas grand-chose à perdre. Aussi, lorsqu’on lui propose 100 000 dollars pour tuer Mr Woolf, un riche homme d’affaires londonien, Thomas ne se contente pas de refuser poliment mais pousse l’indécence jusqu’à essayer de prévenir la future victime du complot qui se trame contre lui. Une bonne intention ? L’enfer en est pavé. Car si le charme de la fille de Mr Woolf ne le laisse pas insensible, les joueurs sont nombreux dans la partie d’échecs meurtrière qui se met en place. Nombreux et impitoyables.



On retrouve dans ce thriller aussi palpitant qu’un livre de Robert Ludlum, aussi décapant qu’un épisode de Dr House, le mauvais esprit salvateur et le sens de la réplique assassine de Hugh Laurie, au service d’une intrigue passionnante et d’un personnage qu’on n’oubliera pas de sitôt. Un acteur sachant écrire est chose plutôt rare : dans la grande tradition des George Sanders et autre Peter Ustinov, Hugh Laurie, conjuguant humour anglais et efficacité hollywoodienne, fait ici une entrée talentueuse dans le monde de la littérature de genre.


Les Quatre accords Toltèques
Don Miguel Ruiz
Editeur : Jouvence 
Nombre de pages : 128

Quatrième de couverture

Les quatre accords toltèques La voie de la liberté personnelle Castaneda a fait découvrir au grand public les enseignements des chamans mexicains qui ont pour origine la tradition toltèque, gardienne des connaissances de Quetzacoatl, le serpent à plumes. Dans ce livre, Don Miguel révèle la source des croyances limitatrices qui nous privent de joie et créent des souffrances inutiles. Il montre en des termes très simples comment on peut se libérer du conditionnement collectif - le « rêve de la planète », basé sur la peur - afin de retrouver la dimension d'amour inconditionnel qui est à notre origine et constitue le fondement des enseignements toltèques. Les quatre accords proposent un puissant code de conduite capable de transformer rapidement notre vie en une expérience de liberté, de vrai bonheur et d'amour. Le monde fascinant de la Connaissance véritable et incarnée est enfin à la portée de chacun. « Le livre de Don Miguel Ruiz trace un chemin vers l'illumination et la liberté ». Deepak Chopra, auteur des « Sept lois spirituelles du succès » « Dans la tradition de Castaneda, Ruiz distille la sagesse essentielle des Toltèques, exprimant avec clarté et de façon impeccable ce que signifie vivre comme des guerriers pacifiques dans le monde moderne, pour les hommes comme pour les femmes. » Dan Millman, auteur du « Guerrier Pacifique ».


Le visage effacé
Fakhra Younas
Editeur : France Loisirs
Nombre de pages : 283


Quatrième de couverture

La vie de Fakhra aurait pu être un conte de fée : jeune fille pakistanaise vivant dans la misère la plus totale, elle parvient à gagner son indépendance en dansant, rencontre un prince charmant, décide de tout quitter pour lui. Mais ils ne vécurent pas heureux. D'une jalousie plus que maladive, son mari choisit, pour garder sa femme auprès de lui, d'effacer son visage... à l'acide...
De son enfance difficile à son métier de danseuse -autant admiré que critiqué -, de sa folle passion amoureuse avec le fils d'un important homme politique à la violence et la barbarie de l'attaque à l'acide, Fakhra nous conte avec des mots simples son drame, et sa renaissance...




Pour l'amour d'une enfant
David Ball
Editeur : France Loisirs
Nombre de pages : 678


Quatrième de couverture

Traquée par la police chinoise, Allison est prête à tout pour garder la petite fille qu'elle vient d'adopter...
Pour le groupe d'Américains venus en Chine chercher les bébés qu'ils ont adoptés, l'épreuve touche à sa fin. Après deux années de faux espoirs, Allison Turk, comme les autres futurs parents, tient enfin dans ses bras l'enfant tant attendu...
Mais voilà que le ministère chinois des Affaires sociales leur intime l'ordre de rendre les bébés. Une erreur a été commise, d'autres enfants doivent leur être attribués.
Dès lors, Allison est confrontée à un choix dramatique : doit-elle abandonner la petite Wen Li, qu'elle aime déjà, ou bien ne pas céder aux pressions et aux menaces de l'impitoyable police chinoise et s'exposer à des dangers insoupçonnés...
Auteur de romans historiques à succès (La Prisonnière de Malte et Le Faucon d'Istanbul, Presses de la Cité, 2006), David Ball signe ici un récit poignant au coeur d'une Chine au réalisme terrifiant.


Larmes de sable
Nura Abdi
Editeur : L'Archipel
Nombre de pages : 290


Quatrième de couverture

Nura Abdi est âgée de quatre ans lorsque, par mesure de «purification», elle est soumise au rituel de l'excision. Bien que traumatisante, cette pratique lui semble normale, puis­que subie par l'immense majorité des filles de son âge.
Jusqu'au jour où Nura arrive en Allemagne. Elle prend alors conscience que cette coutume barbare a refoulé en elle son identité de femme. Sera-t-elle jamais capable d'aimer un homme ?
Si son livre est un plaidoyer contre l'excision, Nura y décrit également son enfance heureuse en Somalie, et ses paysa­ges somptueux, à une époque où la guerre civile n'avait pas encore obligé sa famille à fuir au Kenya. Puis c'est le déraci­nement et le choc lors de son arrivée en Europe, où elle doit accepter les tâches les plus ingrates.
Malgré les épreuves, Nura Abdi a toujours conservé cette détermination et cette joie de vivre qui lui permettent aujourd'hui d'entrevoir l'avenir avec optimisme.
Nura Abdi est née à Mogadiscio en 1974. En 1992, voulant gagner les États-Unis, elle trouve refuge en Allemagne, où elle réside depuis. Aujourd'hui, elle se bat pour venir en aide à ses soeurs d'infortune victimes de mutilations. Ce récit, traduit en sept langues, a ému des dizaines de milliers de lecteurs dans le monde.



Catherine Courage
Jacques Duquesne




Quatrième de couverture

Catherine Courage est la fille de Maria Vandamme, héroïne d'un précédent livre de Jacques Duquesne. En 1891, pendant la répression d'une grève, un enfant touché par balle meurt dans les bras de Catherine. Celle-ci décide alors de devenir médecin. Défi presque impossible qu'elle relèvera pourtant, aimée et parfois aidée par des hommes. Du Nord à Paris, sa vie traverse taudis et salons, salles de rédaction et hôpitaux, incarnant à la fois le combat pour l'émancipation féminine et les luttes ouvrières dans la France du début du 20° siècle.



Maria Vandamme
Jacques Duquesne


Quatrième de couverture

A travers l'histoire d'une femme et d'un amour, Jacques Duquesne nous fait vivre l'histoire d'un peuple. Entraînée de Lille en 1862 à Paris pendant la Commune, Maria Vandamme découvre le monde et l'amour. Autour d'elle gravitent de nombreux personnages superbes et attachants, permettant de valser entre de grands moments intimistes et de véritables tableaux de la vie en communauté à cette période.